Infrastructure

Des communautés conçues pour l’avenir

Les investissements dans l’infrastructure que nous réalisons aujourd’hui seront bénéfiques pour de nombreuses années : ils assureront une croissance économique propre et soutenue, permettront de bâtir des communautés plus fortes et plus inclusives, et créeront davantage de bons emplois pour la classe moyenne du Canada.

En investissant dans l’infrastructure maintenant – dans les projets dont le Canada a besoin et dans les hommes et les femmes qui peuvent les réaliser –, nous pouvons renforcer et faire croître la classe moyenne, en plus de faire du Canada un endroit où il fait encore mieux vivre.

Afin d’ajouter aux engagements pris dans le budget de 2016 et dans l’Énoncé économique de l’automne 2016, le budget de 2017 prend les mesures suivantes :

  • Investir dans des réseaux de transport en commun plus rapides et plus efficaces qui aideront les gens à se rendre au travail à temps et à rentrer plus rapidement chez eux à la fin d’une longue journée pour retrouver leur famille.
  • Aider à bâtir des communautés plus propres et moins dépendantes des sources d’énergie qui polluent l’air, qui ont des effets néfastes sur l’environnement et qui compromettent notre santé.
  • Faire en sorte que les Canadiennes et les Canadiens qui travaillent fort puissent plus facilement se trouver un endroit abordable où il fait bon vivre, et bénéficieront de services abordables de garde d’enfants et d’un soutien accru à mesure qu’ils vieillissent.

Encourager l’innovation à l’aide du défi des villes intelligentes

Les technologies intelligentes peuvent nous aider à mieux vivre et à nous préparer aux défis à venir. En trouvant des façons innovatrices et créatives d’utiliser ces technologies dans nos villes, nous pouvons réduire la circulation routière, créer des quartiers plus sécuritaires, respirer de l’air de meilleure qualité, boire de l’eau de meilleure qualité et faire croître nos communautés de manière plus durable. Afin de déclencher les idées des cerveaux les plus créatifs et d’encourager les villes à adopter des approches innovatrices en matière d’aménagement urbain, le gouvernement lancera le défi des villes intelligentes, dans le cadre duquel les administrations locales seront invitées à collaborer avec les citoyens, les entreprises et la société civile en vue de soumettre leurs meilleures idées dans le cadre d’un concours national fondé sur le mérite.

Apprentissage et garde des jeunes enfants

Le manque de services abordables et de qualité en matière de garde d’enfants se traduit par des choix difficiles : certains parents peuvent devoir sacrifier leur épargne retraite pour payer les services de garde, tandis que d’autres peuvent devoir abandonner leur carrière. L’augmentation du nombre de places en garderie abordables et de grande qualité pour les familles à revenu faible ou modeste aide à donner à nos enfants le meilleur départ possible dans la vie et fait en sorte qu’il soit plus abordable pour les parents de poursuivre leur apprentissage ou de retourner au travail après la naissance d’un enfant.

Afin de donner aux enfants et à leurs parents des chances réelles et égales de réussir, le gouvernement investira 7 milliards de dollars afin de soutenir et de créer un plus grand nombre de places en garderie abordables et de grande qualité partout au pays, y compris des programmes destinés aux enfants autochtones qui vivent à l’intérieur ou à l’extérieur des réserves. Ces investissements pourraient soutenir jusqu’à 40 000 nouvelles places en garderie subventionnées, pour les familles à revenu faible ou modeste, au cours des trois prochaines années.

Une stratégie nationale inclusive sur le logement

En l’absence d’un endroit sécuritaire et abordable où vivre et élever une famille, les Canadiens se sentent moins en sécurité et il devient plus difficile pour eux de réaliser tous leurs autres objectifs, qu’il s’agisse d’élever des enfants en santé, de poursuivre des études, d’obtenir un emploi ou de profiter d’autres possibilités. Dans le cadre d’une nouvelle stratégie nationale sur le logement, le gouvernement investira plus de 11,2 milliards de dollars dans un ensemble d’initiatives conçues pour construire, rénover et réparer le parc de logements abordables du Canada et pour contribuer à ce que les Canadiens aient un logement adéquat et abordable, qui répond à leurs besoins. Cet investissement comprend un montant de 225 millions de dollars pour améliorer les conditions de logement des Autochtones qui ne vivent pas dans les réserves.

En plus de ces nouveaux investissements, le gouvernement préserve le financement de base pour la Société canadienne d’hypothèques et de logement lié à l’expiration des accords d’exploitation à long terme du logement social, de sorte que les Canadiens aient accès à des options de logement qui sont abordables et qui répondent à leurs besoins.

Un avenir meilleur pour les communautés rurales et nordiques

Les communautés rurales et nordiques ont des besoins particuliers, qui nécessitent une approche plus ciblée. Des questions comme l’accès routier, la connectivité Internet et la réduction de la dépendance au diesel d’une communauté peuvent changer réellement la vie des personnes – et contribuer au succès général du Canada. C’est pourquoi le gouvernement investira 2 milliards de dollars afin d’aider à assurer la croissance des économies locales, à bâtir des communautés plus fortes et plus inclusives et à protéger l’environnement et la santé des Canadiens. Un montant supplémentaire de 400 millions de dollars sera fourni au moyen d’un fonds pour l’énergie dans l’Arctique aux fins de la sécurité énergétique dans les communautés au nord du 60e parallèle, y compris les communautés autochtones.

Progrès pour les communautés autochtones

Au cours de la dernière année, le gouvernement a pu lever 18 avis d’ébullition de l’eau à long terme dans des communautés des Premières Nations et il est sur la bonne voie pour éliminer tous les autres avis d’ici mars 2021. Toutefois, les obstacles qui font que les Autochtones – et leurs communautés – peuvent difficilement réaliser leur plein potentiel existent depuis beaucoup trop longtemps.

Afin de faire progresser le processus de réconciliation et d’appuyer les intérêts économiques communs du Canada et des Autochtones, le gouvernement ajoute à ses premiers investissements un investissement supplémentaire de4 milliards de dollars. Ces fonds permettront de bâtir et d’améliorer les logements, les systèmes de traitement de l’eau, les installations de santé et d’autres infrastructures communautaires en collaboration avec les Premières Nations et les Inuits. Les affectations de fonds seront déterminées après le budget, dans le cadre de consultations directes avec les communautés.

Pour veiller à ce que ces investissements continuent de bien servir les communautés, le gouvernement investit également dans la Stratégie de formation pour les compétences et l’emploi destinée aux Autochtones, afin que les membres des communautés puissent gérer et maintenir cette importante infrastructure.

Banque de l’infrastructure du Canada

La Banque de l’infrastructure du Canada collaborera avec des partenaires d’investissement provinciaux, territoriaux, municipaux, autochtones, institutionnels et du secteur privé dans le but de transformer la façon dont l’infrastructure est planifiée, financée et mise en place partout au pays. En mettant l’accent sur les grands projets transformateurs comme les plans régionaux de transport en commun, les réseaux de transport et les interconnexions des réseaux électriques, la Banque pourra en faire plus avec les ressources publiques. Ces projets auront comme avantage ajouté la création des bons emplois bien rémunérés qui sont nécessaires pour assurer la croissance de la classe moyenne dès maintenant, et pour renforcer l’économie canadienne à long terme. La Banque de l’infrastructure du Canada sera chargée d’investir au moins 35 milliards de dollars sur 11 ans au moyen de prêts, de garanties de prêt et de participations au capital d’entreprises.

Améliorer les transports pour soutenir le commerce

Le Canada est un grand pays dont le succès économique repose sur l’investissement, l’ouverture et le commerce. Nous devons veiller à ce que les personnes et les marchandises puissent circuler rapidement et de façon sûre – que ce soit de la maison au travail ou du lieu de récolte à l’entrepôt. L’Initiative des corridors de commerce et de transport du Canada contribuera à améliorer la qualité de l’infrastructure de commerce partout au Canada, d’un océan à l’autre, en donnant aux producteurs et aux innovateurs canadiens un accès aux marchés mondiaux.

Le gouvernement investit 10,1 milliards de dollars sur 11 ans pour moderniser le réseau de transport du Canada, pour protéger nos océans et nos cours d’eau et pour tenir compte des exigences relatives aux actifs de transport existants financés par le gouvernement fédéral (VIA Rail Canada Inc., Marine Atlantique S.C.C. et les traversiers de l’est de la région de l’Atlantique). Non seulement ces investissements aideront les entreprises canadiennes à soutenir la concurrence, à croître et à réussir, mais ils créeront aussi plus d’emplois pour la classe moyenne et les personnes qui travaillent fort pour en faire partie.

Le profil du succès

  • Des temps de déplacement plus courts et un transport en commun plus efficient et mieux intégré.
  • L’accès à Internet haute vitesse dans un plus grand nombre de communautés rurales ou éloignées.
  • Des villes intelligentes où il fait mieux vivre, où l’air est plus pur et où il est plus facile de se déplacer.
  • De l’eau potable pour tous les Canadiens, peu importe leur lieu de résidence.
  • Des logements plus sûrs et plus abordables pour les familles canadiennes, et une réduction du nombre de personnes vivant dans un logement de mauvaise qualité.
  • De meilleurs logements pour les communautés métisses, inuites et des Premières Nations.
  • Un plus grand nombre de places en garderie et une meilleure flexibilité professionnelle pour les parents de jeunes enfants.

Bâtir des communautés plus fortes et plus Bienveillantes

Un transport en commun plus rapide

Des déplacements plus courts, moins de pollution atmosphérique, plus de temps passé en famille et une croissance économique plus forte constituent tous des avantages d’un transport en commun moderne et efficace. Afin de soutenir la prochaine phase de projets ambitieux dans le domaine du transport en commun, le gouvernement investira 20,1 milliards de dollars dans le cadre d’accords bilatéraux avec les provinces et les territoires. Ces fonds permettront aux communautés canadiennes de mettre en place les nouveaux réseaux de transport en commun urbains et l’élargissement des services qui transformeront la façon dont les Canadiens vivent, se déplacent et travaillent.

Une économie axée sur la croissance propre

Un environnement propre et une économie forte vont de pair. Afin de faire progresser les efforts déployés par le Canada pour favoriser une économie à croissance propre, le gouvernement investira 21,9 milliards de dollars dans l’infrastructure verte, ce qui comprend des initiatives qui soutiendront la mise en œuvre du Cadre pancanadien sur la croissance propre et les changements climatiques. Les fonds seront versés dans le cadre de trois volets distincts: les ententes bilatérales intégrées; la Banque de l’infrastructure du Canada; et un ensemble de programmes nationaux. Les investissements seront faits dans des domaines prioritaires, comme les interconnexions des réseaux énergétiques propres, les bornes de recharge pour véhicules électriques et les projets visant à assurer un traitement approprié des eaux usées.

Plus de possibilités

En investissant dans les domaines qui contribuent à faire de nos quartiers des endroits où il fait mieux vivre, nous pouvons bâtir des quartiers et des communautés plus dynamiques dans lesquels nous sommes tous fiers d’habiter. C’est pourquoi le budget de 2017 fait de nouveaux investissements pour appuyer le logement abordable, les institutions culturelles et les installations récréatives, de même que des places en garderie abordables et de grande qualité partout au pays, y compris pour les enfants autochtones qui vivent à l’intérieur ou à l’extérieur des réserves.

LA VERSION PDF 2017 901 KB

Pour consulter un fichier PDF (format de document portable), votre ordinateur doit avoir un lecteur PDF. Si vous n'en avez pas déjà un, il existe de nombreux lecteurs PDF que vous pouvez télécharger gratuitement ou acheter dans Internet.

Date de modification :