Introduction

« Au cours de la prochaine année, [lors des] célébrations qui marqueront le 150e anniversaire du Canada […] nous allons célébrer le courage et la vision de ceux qui nous ont précédés, ainsi que le travail et l’ambition des Canadiens qui – comme vous – ont participé à la réussite du Canada d’aujourd’hui. »

Le premier ministre Justin Trudeau, le 31 décembre 2016

Le 150e anniversaire du canada

En 2017, le 150e anniversaire de la Confédération donne à toutes les Canadiennes et à tous les Canadiens l’occasion de célébrer, de réfléchir à l’histoire du Canada et d’établir la voie de l’avenir.

Au cours des 150 dernières années, le Canada a progressé à un rythme rapide. Ensemble, les Canadiens ont bâti quelque chose de remarquable, un pays qui est à la fois unifié et divers, qui est plus fort grâce à nos différences.

Le Canada que nous connaissons aujourd’hui est le fruit de la créativité, du sacrifice et du travail acharné de son peuple.

Au cœur de l’histoire canadienne, on retrouve la classe moyenne et la promesse du progrès : que grâce à l’optimisme et au travail acharné, une vie meilleure est possible pour tout le monde.

Les Canadiens de la classe moyenne ont accueilli le changement qui découlait des progrès réalisés parce qu’ils pouvaient constater les avantages pour leurs familles : de nouveaux emplois bien rémunérés, des communautés plus fortes et de meilleures possibilités pour leurs enfants.

Génération après génération, les Canadiens ont travaillé fort, persuadés que d’autres possibilités et une plus grande réussite seraient leur récompense. Les Canadiens se sont prononcés en faveur d’un accès égal à ces possibilités, traçant une voie encore meilleure pour ceux qui les ont succédé.

Grâce à ce budget, le gouvernement continuera de respecter la promesse du progrès, au profit de tous les Canadiens.

Une histoire de gens et de progrès

L’histoire du Canada est l’histoire de gens qui travaillent fort – des travailleurs du secteur des pêches des provinces de l’Atlantique aux travailleurs du secteur forestier du Québec, et des agriculteurs qui nous nourrissent aux gens de métier qui ont construit nos villes, aux enseignants qui donnent aux jeunes Canadiens les outils dont ils ont besoin pour réaliser leur propre avenir.

La confiance, l’optimisme et l’ambition des Canadiens ont contribué à faire du Canada le pays qu’il est aujourd’hui.

Ensemble, les Canadiens ont construit les chemins de fer et les voies maritimes qui ont ouvert notre pays au reste du monde, et ils ont inventé des technologies qui bâtissent des ponts entre les gens partout dans le monde.

Sachant qu’il est toujours possible de faire mieux, le Canada a bâti des institutions publiques de calibre mondial, où œuvrent des innovateurs qui cherchent sans cesse de nouvelles façons de traiter et de prévenir les maladies, de produire de l’énergie renouvelable et de repousser les limites de la technologie numérique.

La collaboration a mené à la création du système de soins de santé universel, des congés parentaux, du Régime de pensions du Canada et du Régime de rentes du Québec, ainsi qu’à l’adoption de la Charte canadienne des droits et libertés.

De la beauté discrète du parc national Qausuittuq au Nunavut aux tranquilles espaces verts du parc urbain national de la Rouge situé au cœur de la plus grande ville du Canada, les Canadiens ont toujours célébré notre riche patrimoine naturel et pris des mesures pour protéger ces trésors nationaux pour les générations à venir.

En outre, nous nous sommes bâti une réputation en tant que pays accueillant pour les nouveaux Canadiens, offrant de l’aide et de l’espoir à ceux qui fuient la guerre et la violence et créant de bons emplois bien rémunérés grâce au commerce international. Le résultat est un pays où la diversité est reconnue source de force, et comme une partie de notre identité canadienne unique.

Le succès du Canada au cours des 150 dernières années n’est pas un accident et ne se poursuivra pas sans effort.

Avec le budget de 2017, le gouvernement continuera d’offrir aux Canadiens ce qui leur tient le plus à cœur : de bons emplois, un mode de vie sain, des communautés fortes et de meilleures possibilités pour les générations futures. Il s’agit d’un budget qui représente l’engagement continu du gouvernement qui consiste à investir dans le Canada et dans les Canadiens de façon efficace et responsable sur le plan budgétaire.

En prenant des mesures aujourd’hui, en investissant dans les choses dont les Canadiens ont besoin pour réussir maintenant et pour des années à venir, le budget de 2017 aidera à bâtir une économie en croissance qui fonctionne pour tous les Canadiens.

Le défi du changement

Depuis sa fondation il y a un siècle et demi, le Canada a connu d’énormes changements.

Au moment de la Confédération, le téléphone n’était encore pas inventé et ne le serait pas pour une autre décennie; maintenant, les Canadiens peuvent communiquer instantanément les uns avec les autres. Internet a révolutionné la façon dont beaucoup de Canadiens travaillent. Même si le changement donne lieu à de nombreux avantages, le rythme rapide des progrès réalisés aujourd’hui peut susciter des préoccupations chez certains quant à ce que leur réserve l’avenir.

Pendant des générations, les Canadiens étaient assurés de trouver des emplois bien rémunérés qui leur permettraient de profiter d’un bon niveau de vie, une retraite sûre et les moyens d’offrir à leurs enfants d’excellentes études et un chemin vers la réussite.

Aujourd’hui, le caractère changeant du monde du travail signifie que les gens changent d’emploi plusieurs fois au cours de leur vie professionnelle, et de nombreuses jeunes familles font face à des choix difficiles quant à l’endroit où vivre et au type d’emploi.

L’inquiétude qu’éprouvent de nombreux Canadiens est compréhensible, mais elle n’est pas insurmontable. Pour répondre à ces préoccupations, il faut d’abord respecter la promesse fondamentale qui a guidé la croissance du Canada depuis le début, soit que le travail acharné sera récompensé et que chaque Canadien peut avoir une chance réelle et égale de réussir.

Le gouvernement croit que pour avoir une économie en croissance qui fonctionne pour tous les Canadiens, il faut d’abord offrir des chances égales d’obtenir de bons emplois bien rémunérés. Ce principe vaut tant pour la classe moyenne que pour ceux qui travaillent fort pour en faire partie. À un moment où l’innovation et les percées technologiques changent la façon dont les Canadiens travaillent, la meilleure façon de s’assurer que tous les Canadiens sont préparés pour les emplois de demain consiste à offrir constamment des possibilités d’acquérir de nouvelles compétences. Cela signifie qu’il faut continuer d’éliminer les obstacles qui empêchent la pleine participation au sein de la société et de l’économie canadiennes.

Le Canada réussira lorsque les Canadiens auront plus de possibilités de participer à la société à chaque étape de leur vie – des étudiants qui cherchent leur premier emploi aux familles qui élèvent des enfants et aux aînés qui s’apprêtent à entamer leur retraite. En tant que pays, nous reconnaissons depuis longtemps que l’accès à des soins de santé publique de qualité permet de garantir notre succès, un besoin qui est devenu plus important pour ceux qui cherchent à recevoir un traitement à la suite de problèmes de santé mentale et ceux qui prennent soin de leurs proches qui vieillissent.

Ceux qui n’ont pas toujours participé à la réussite du Canada doivent également être inclus. L’avenir du Canada dépend de notre capacité de nous assurer que notre économie fonctionne pour tout le monde, en particulier dans les secteurs où l’on retrouve habituellement un déséquilibre entre les sexes.

Les Canadiens n’ont jamais reculé devant le travail. En mettant sur pied une économie où les avantages et les possibilités sont partagés, où tout le monde contribue de manière équitable et où les Canadiens peuvent apprendre, suivre une formation et continuer de perfectionner leurs compétences, nous pouvons assurer le respect de la promesse du progrès du Canada.

De vrais changements pour les Canadiens

Le budget de 2016 était axé sur le renforcement et la croissance du cœur de l’économie canadienne : la classe moyenne.

Dans ce premier budget, le gouvernement a pris des mesures pour offrir de l’aide et de l’espoir réels à la classe moyenne et à tous ceux qui travaillent fort pour en faire partie.

L’année dernière, le gouvernement :

Afin d’améliorer la sécurité du revenu et d’aider les familles à joindre les deux bouts, le gouvernement a également :

En reconnaissant le rôle important de l’infrastructure dans l’établissement de communautés fortes, dans la création d’emplois et dans la croissance de l’économie, le budget de 2016 a prévu une somme de 11,9 milliards de dollars sur cinq ans pour soutenir les domaines du transport en commun, de l’infrastructure verte et de l’infrastructure sociale. De plus, dans l’Énoncé économique de l’automne 2016, le gouvernement a annoncé un investissement supplémentaire de 81,2 milliards de dollars sur 11 ans, à compter de 2017-2018, à l’appui du transport en commun, de l’infrastructure verte, de l’infrastructure sociale, du transport qui soutient le commerce, des communautés rurales et nordiques du Canada et des villes intelligentes. Ces fonds :

Bon nombre des mesures prises et des investissements faits exigent une collaboration étroite avec les partenaires, tant au Canada qu’à l’échelle mondiale. La collaboration donne toujours de meilleurs résultats.

Depuis qu’il a pris le pouvoir, le gouvernement a donné la priorité à ces partenariats, et cet engagement en matière de progrès partagés a donné des résultats significatifs pour la population canadienne, y compris :

« L’orientation modérément expansionniste de la politique budgétaire fédérale en 2016 contribuera à accélérer le retour au plein emploi. »

Organisation de coopération et de développement économiques, Canada – Résumé des projections économiques, novembre 2016

Le budget de 2017 est la prochaine étape du plan économique à long terme du gouvernement et s’appuie sur ces succès, qui ont aidé à positionner davantage le Canada à titre de leader sur la scène mondiale,  et fait en sorte que les investissements profitent aux Canadiens de façon juste et équitable.

La place du Canada en période de changement

Même si beaucoup de travail a déjà été fait pour élargir les possibilités pour les Canadiens, des difficultés persistent. La façon dont le Canada répond à ces difficultés définira les possibilités qui existent maintenant et pour les années à venir.

Certaines de ces difficultés surviennent ici au Canada. La population du Canada vieillit, et les aînés (personnes âgées de 65 ans ou plus) sont maintenant plus nombreux que les personnes de moins de 15 ans. Cette évolution démographique fera en sorte que moins de Canadiens seront en mesure d’être sur le marché du travail, ce qui nuira à la croissance future de l’économie.

Le vieillissement de la population canadienne aura pour effet de réduire la participation à la population active
Graphique 1
Population canadienne projetée par groupe d’âge
Graphique 1A - Population canadienne projetée par groupe d’âge.
Sources : Statistique Canada; calculs du ministère des Finances Canada.
Taux d’activité
Graphique 1B - Taux d’activité
Sources : Statistique Canada; calculs du ministère des Finances Canada.

[Graphique 1 - Version texte]

Certains groupes de Canadiens sont particulièrement à risque de se retrouver au chômage ou de vivre dans la pauvreté
Graphique 2
Taux de chômage de certains groupes de Canadiens, 2016 ou l’année la plus récente
Graphique 2 - Taux de chômage de certains groupes de Canadiens,  2016 ou l’année la plus récente.
Sources : Statistique Canada, Enquête sur la population active; « personnes handicapées », tiré de Statistique Canada, Enquête canadienne sur l’incapacité, 2012

[Graphique 2 - Version texte]

Graphique 3
Taux de faible revenu de certains groupes de Canadiens, 2014 ou l'année la plus récente
Graphique 3 - Taux de faible revenu de certains groupes de Canadiens, 2014 ou l'année la plus récente
Sources : Emploi et Développement social Canada, Document d’information sur la pauvreté au Canada; Statistique Canada, Enquête canadienne sur le revenu; « personnes handicapées », tiré de l’Enquête canadienne sur l’incapacité, 2012

[Graphique 3 - Version texte]

Afin d’atténuer ce risque, le Canada doit en faire plus pour investir dans la prochaine génération de travailleurs et pour donner à chaque Canadien, y compris ceux qui sont normalement sous-représentés au sein de la population active, plus de possibilités de réussir.

Un plan à long terme pour renforcer la classe moyenne et assurer sa croissance

Le budget de 2017 constitue la prochaine étape du plan à long terme du gouvernement visant à créer des emplois et à renforcer la classe moyenne. Le Canada possède déjà une main-d’œuvre éduquée et hautement qualifiée, mais à mesure que les demandes du milieu de travail changent, les connaissances et les compétences des travailleurs doivent également changer.

En mettant l’accent sur l’innovation, les compétences, les partenariats et l’équité, le budget de 2017 permet d’entreprendre les prochaines étapes pour assurer un avenir plus prospère à tous les Canadiens. Le présent budget tire avantage des forces de notre pays : en donnant à des gens talentueux et créatifs les compétences dont ils ont besoin pour faire progresser nos industries qui réussissent le mieux et nos entreprises à forte croissance, et en investissant dans le bien-être des Canadiens en mettant l’accent sur la santé mentale, les soins à domicile et les soins de santé pour les Autochtones.

Les changements sur le plan économique, tant au Canada qu’à l’échelle mondiale, présentent des possibilités incroyables pour les Canadiens de la classe moyenne. Notre succès futur en tant que pays sera déterminé par notre capacité de nous préparer et de nous adapter au changement.

L’importance de l’innovation

Afin de renforcer la classe moyenne et d’assurer sa croissance, et de demeurer concurrentiel dans l’économie mondiale, le Canada doit en faire plus pour encourager l’innovation. La réussite future de tous les Canadiens en dépend.

L’innovation, en termes simples, c’est la conviction qu’il est toujours possible de faire mieux. Il s’agit de la clé qui peut ouvrir de nouvelles possibilités et de nouvelles occasions. Des centres urbains aux fermes rurales, des chercheurs qui souhaitent obtenir de nouveaux brevets aux entrepreneurs qui travaillent à mettre leurs produits sur le marché, l’innovation permet aux Canadiens de s’adapter au changement et de se préparer pour l’avenir.

L’innovation aide à créer de nouveaux emplois dans les industries en croissance et transforme les emplois dans les industries bien établies. Cela signifie de nouvelles opportunités d’emplois pour les travailleurs canadiens, de bons emplois bien rémunérés aujourd’hui et des possibilités encore meilleures pour nos enfants.

Pour bon nombre de personnes, le rythme rapide des changements, surtout lorsqu’il est question des technologies, est aussi une source de préoccupation. Les travailleurs s’inquiètent de perdre leur emploi en raison de l’automatisation, et les étudiants se demandent si les compétences qu’ils acquièrent aujourd’hui seront pertinentes une fois qu’ils seront prêts à rejoindre le marché du travail.

Le gouvernement comprend ces préoccupations, et c’est pourquoi son approche en matière d’innovation est centrée sur ce dont les Canadiens ont besoin pour réussir dans une économie en évolution.

Tableau 1
Les plus grandes entreprises du monde selon la capitalisation boursière
($US)
Année No 1 No 2 No 3 No 4 No 5
2001 General Electric (capitalisation boursière : 406 G$) Microsoft (capitalisation boursière : 365 G$)* Exxon
(capitalisation boursière : 272 G$)
Citi
(capitalisation boursière : 261 G$)
Walmart
(capitalisation boursière : 260 G$)
2016 Apple
(capitalisation boursière : 582 G$)*
Alphabet (Google)
(capitalisation boursière : 556 G$)*
Microsoft
(capitalisation boursière : 452 G$)*
Amazon
(capitalisation boursière : 364 G$)*
Facebook
(capitalisation boursière : 359 G$)
Nota – * Représentent des entreprises de technologies.
L’innovation en action

Réussite d’une entreprise en démarrage

Vidyard a été fondée par deux diplômés de l’Université de Waterloo dans le cadre de leur projet de dernière année en 2011, lorsqu’ils ont reconnu le potentiel des vidéos pour accroître les recettes des entreprises. Depuis, ils ont amassé plus de 75 millions de dollars en investissements, ils ont mis sur pied une équipe de 180 employés au centre-ville de Kitchener, en Ontario, et ils ont créé une plateforme vidéo qui est utilisée par les leaders du marché, de Citibank à LinkedIn, pour faire en sorte que ceux qui visionnent les vidéos deviennent des clients. Leur tout nouveau produit, « ViewedIt », transforme la communication commerciale à l’aide d’un outil qui permet aux utilisateurs de créer, d’envoyer et de suivre leurs propres vidéos personnalisées par courriel.

Réussite en matière de technologies propres

CarbonCure Technologies Inc. est un fournisseur de premier plan de technologie d’utilisation du dioxyde de carbone fondé en 2007 et dont le siège social se trouve à Halifax, en Nouvelle-Écosse. CarbonCure a récemment annoncé qu’elle a été nommée au prestigieux palmarès Global Cleantech 100, qui met en vedette les entreprises privées en meilleure position pour relever les défis liés aux technologies propres de demain et qui ont le plus de potentiel d’avoir un impact important sur le marché dans les 5 à 10 prochaines années. La technologie de CarbonCure permet aux fabricants de béton de convertir le dioxyde de carbone inutilisé en minéraux solides, ce qui aide les producteurs de béton à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre tout en améliorant le rendement matériel du béton.

Réalisée correctement, l’innovation aide non seulement à renforcer la classe moyenne et à assurer sa croissance, mais offre également des possibilités d’améliorer notre qualité de vie : des soins de santé meilleurs et plus efficaces, des villes plus intelligentes et connectées et une énergie plus propre et durable, parmi de nombreux autres exemples.

Un Canada innovateur est un Canada plus sain, plus fort et plus prospère.

Budget de 2017 : bâtir une classe moyenne forte grâce à l’innovation

L’innovation commence par des gens intelligents, créatifs et compétents.

Nous avons la possibilité d’être l’un des pays les plus innovateurs et compétitifs à l’échelle mondiale. Pour réaliser cet objectif, nous avons besoin d’une main-d’œuvre qui continue de se classer parmi les plus qualifiées au monde.

Il sera essentiel d’attirer des investissements et le talent au Canada, et de prendre des mesures concrètes pour donner aux Canadiens des compétences dont ils ont besoin pour profiter au maximum d’une économie axée sur l’innovation.

Le budget de 2017 tient compte de ces défis et comprend de nouvelles initiatives visant à faire du Canada un véritable pays d’innovateurs.

Le Canada : Bien placé pour innover

Les classements internationaux relatifs à de nombreuses mesures démontrent que le Canada est bien placé pour être à l’avant-garde de l’innovation à l’échelle mondiale. Le Canada se classe :

  • au 1er rang de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) pour sa main-d’œuvre la mieux formée;
  • au 1er rang du G7 pour la compétitivité au chapitre des coûts d’exploitation globaux des entreprises;
  • au 2e rang du G7 pour l’ouverture au commerce et à l’investissement;
  • parmi les 5 premiers pays de l’OCDE en ce qui concerne l’accès à la formation pour démarrer une entreprise, ce qui fait du Canada un milieu favorable à l’entrepreneuriat;
  • au 3e rang de l’indice mondial d’entrepreneuriat du Global Entrepreneurship and Development Institute.
Le Canada est également reconnu pour sa forte capacité scientifique. Selon le Conseil des académies canadiennes, les chercheurs canadiens font preuve d’une grande collaboration sur la scène internationale et se classent au 6e rang mondial en ce qui concerne les recherches les plus fréquemment citées.

L’innovation en soi ne permet pas de faire en sorte que tous les Canadiens aient l’occasion de participer à l’économie en évolution. Nous devons donner une chance réelle et égale de réussir à tous les Canadiens.

La réussite future du Canada dépend de l’établissement d’une économie qui est aussi inclusive qu’elle est innovatrice. Le plan à long terme du gouvernement pour assurer la croissance de l’économie ne réussira que lorsque tout le monde bénéficiera des occasions qui en découlent. Le gouvernement investira afin d’aider les Canadiens à acquérir les nouvelles compétences et l’expérience dont ils ont besoin pour aller de l’avant.

Le gouvernement est déterminé à créer des possibilités pour permettre à tous les Canadiens de réussir.

Le budget de 2017 témoigne de cet engagement :

Compétences, innovation et emplois pour la classe moyenne Afin de profiter au maximum des occasions offertes par la nouvelle économie, le gouvernement aidera les travailleurs canadiens à se doter des compétences et des outils dont ils ont besoin pour réussir. Il misera aussi largement sur les secteurs à forte croissance de l’économie, y compris les technologies propres, les industries numériques et l’agroalimentaire, en vue de garantir la place du Canada en tant que centre d’innovation de calibre mondial. Cette approche créera de bons emplois bien rémunérés et donnera lieu à une classe moyenne forte et en croissance.

Des communautés conçues pour l’avenir – Le Canada investit dans son avenir en vue de transformer nos communautés, de créer des emplois pour la classe moyenne et d’encourager une croissance propre et durable. Dans dix ans, nos villages et nos villes seront plus connectés, notre air et notre eau seront plus propres, nos enfants recevront de meilleurs soins et nos quartiers seront des lieux où il fait bon vivre. Afin de donner à tout le monde une chance réelle et égale de réussir, plus de Canadiens auront accès à un endroit abordable et digne pour élever leur famille.

Un Canada fort à l’échelle nationale et internationale – Nous ne pouvons tout simplement pas prétendre que notre pays a réussi, à moins que tout le monde ait une chance réelle et égale de réussir. La santé et le bien-être, ainsi que la sécurité, l’inclusion et les possibilités vont de pair. S’assurer que tous les Canadiens peuvent réaliser leur plein potentiel est et continuera d’être l’une des grandes priorités du gouvernement. Notre nature accueillante et notre générosité d’esprit aident à nous définir aux yeux du reste du monde, et le Canada continue de donner l’exemple alors que la collectivité internationale cherche à s’assurer que les avantages du commerce et de l’ouverture sont partagés avec la classe moyenne et avec ceux qui travaillent fort pour en faire partie.

Équité fiscale pour la classe moyenne – Tout le monde doit payer sa juste part d’impôt. Les échappatoires fiscales, l’évasion fiscale, l’évitement fiscal et la planification fiscale agressive soutirent des milliards de dollars de notre économie et des familles de la classe moyenne. En collaborant avec ses partenaires au Canada et à l’étranger, le gouvernement sévira contre ces pratiques injustes, tout en s’efforçant de réduire les impôts pour les Canadiens de la classe moyenne et d’éliminer les mesures qui sont inefficaces et inefficientes.

Chances égales – Les politiques du gouvernement touchent les gens et les groupes de manière différente. C’est pourquoi le budget de 2017 comprend le tout premier énoncé budgétaire relatif aux sexes, soit une analyse des façons dont les politiques présentées touchent les femmes et les hommes de différentes façons. Cette déclaration donne suite aux efforts déployés par le gouvernement pour réduire les inégalités existantes et prendre des décisions plus inclusives à l’avenir.

Le gouvernement croit fortement que la meilleure façon d’accroître la prospérité pour le plus grand nombre de Canadiens est d’effectuer aujourd’hui des investissements judicieux dans les gens et dans l’économie. Dans un contexte marqué par la faiblesse de la croissance économique mondiale et des taux d’intérêt à des creux sans précédent, il existe un consensus, appuyé par le Fonds monétaire international et l’OCDE, selon lequel la politique budgétaire est le bon outil pour assurer la croissance à long terme de notre économie. Puisque les investissements du gouvernement présentent déjà des signes précoces de progrès sous la forme d’une consommation plus élevée des ménages et du taux le plus élevé de création d’emplois depuis 2012, le budget de 2017 permet de passer aux étapes suivantes de ce plan tout en préservant l’avantage du faible niveau d’endettement du Canada.

Conclusion

Le Canada est un pays fondé sur la croyance que le travail acharné mène à la réussite et que la réussite s’accompagne de la responsabilité d’aider les autres à réussir. Les Canadiens partagent la conviction selon laquelle notre succès en tant que pays ne se mesure que par les succès des membres les plus vulnérables de notre société. Et ils savent que la remise en cause des obstacles qui existent toujours constitue une condition préalable à la progression de notre pays.

La confiance, l’optimisme et l’ambition étaient au cœur de la création du Canada il y a un siècle et demi.

Au fil des ans, l’espoir et le travail acharné des Canadiens ont permis de faire du Canada un modèle de progrès, en bâtissant un pays riche de ses traditions, mais qui cherche quand même toujours d’autres façons de faire mieux et d’être meilleur.

Le budget de 2017 représente la prochaine étape du plan économique à long terme du gouvernement, selon lequel, face à un changement sans précédent, une classe moyenne canadienne confiante sera toujours le cœur de notre pays et le moteur de notre économie.

Date de modification :