Chapitre 1 : Compétences, innovation et emplois pour la classe moyenne - Version texte

Graphique 1.1 - Part du PIB mondial couvert par les accords de libre-échange conclus par les pays du G71

Graphique 1.1
Part du PIB mondial couvert par les accords de libre-échange conclus par les pays du G71
  %
Canada 55
Royaume-Uni, Allemagne, France et Italie 36
États-Unis 34
Japon 17
1 À l'exception du Partenariat transpacifique, cela comprend tous les accords de libre-échange conclus, signés ou mis en œuvre par les pays membres du G7. Pour le Canada, cela comprend tous les accords de libre-échange mis en œuvre, l'Accord économique et commercial global entre le Canada et l'Union européenne et l'Accord de libre-échange entre le Canada et l'Ukraine.

Retour au Chapitre 1 - Graphique 1.1

Figure 1.1 - Stratégies économiques – Une approche fondée sur la chaîne de valeur

Le graphique illustre une approche fondée sur la chaîne de valeur relativement aux stratégies économiques pour favoriser la croissance des entreprises, y compris les goulots d'étranglement qui limitent la croissance. Le premier stade est « la recherche axée sur la découverte, les sciences fondamentales et le milieu universitaire ». Le premier goulot d'étranglement, « il faut améliorer l'investissement dans la recherche- développement » survient à ce stade. Le deuxième stade est « la commercialisation, les entreprises en démarrage et les entrepreneurs ». Le troisième stade, quant à lui, est « le réseau des petites et moyennes entreprises ». Le deuxième goulot d'étranglement, « le manque de travailleurs qualifiés limite l'expansion », se produit entre ces deux stades. Le quatrième stade, « les entreprises bien établies, l'échelle, les exportations, les chefs d'entreprise », est l'endroit où se trouve le troisième goulot d'étranglement, « il faut un meilleur accès au marché pour développer les exportations ».

Retour au Chapitre 1 - Figure 1.1

Figure 1.2 - Innovation Canada

Organigramme qui démontre comment les nouvelles initiatives du budget de 2017 fonctionneront ensemble. Les entreprises et les entrepreneurs canadiens accèdent au soutien du gouvernement fédéral par l'intermédiaire d'Innovation Canada, une boîte d'outils pour appuyer tous les programmes liés à l'innovation. Les entreprises mondiales accèdent au soutien par l'intermédiaire de l'organisme Investir au Canada, qui constitue les vendeurs mondiaux du gouvernement et un guichet unique pour attirer l'investissement mondial. Investir au Canada alimente des stratégies économiques, c'est-à-dire six tables sectorielles de stratégies économiques en vue de déterminer les possibilités d'innovation. Les stratégies économiques alimentent ensuite Innovation Canada qui, pour sa part, alimente deux catégories d'autres activités. La première catégorie s'appelle « Accroître l'avantage concurrentiel du Canada » et comprend un concours de supergrappes, le Fonds stratégique pour l'innovation et le Fonds Impact Canada. La deuxième catégorie se nomme « Aider les entreprises canadiennes à croître et à réussir » et comprend l'Initiative de catalyse du capital de risque, le Service de croissance accélérée et Solutions innovatrices Canada. L'examen exhaustif des programmes d'innovation est ce qui sous-tend l'ensemble de l'organigramme. Toutes les mesures figurant dans l'organigramme sont décrites dans le chapitre 1.

Retour au Chapitre 1 - Figure 1.2

Date de modification :