Faire avancer la réconciliation avec les peuples autochtones

Partout au pays, les peuples autochtones, les Canadiens non autochtones et le gouvernement travaillent fort pour améliorer la qualité de vie des Premières Nations, des Inuits et de la Nation métisse. Ensemble, nous réalisons constamment des progrès, et ce, en faisant progresser la réconciliation et en forgeant une nouvelle relation, fondée sur la reconnaissance des droits, le respect, la collaboration et le partenariat.

Depuis 2015, le gouvernement a réalisé des investissements historiques qui contribuent à rehausser la qualité de vie des peuples autochtones du pays. Des investissements dans le logement, l’éducation et la garde des jeunes enfants, la santé physique et mentale et les infrastructures ont tous aidé à combler l’écart entre les peuples autochtones et les Canadiens non autochtones, mais il reste encore du travail à faire.

Cette réalité est la même lorsqu’il s’agit de réparer les torts du passé et de faire progresser l’autodétermination. Le gouvernement collabore étroitement avec les peuples autochtones en vue de mieux répondre à leurs priorités et de mieux appuyer leurs plans en matière d’autonomie gouvernementale et d’autodétermination et leur travail soutenu visant à rétablir la nation.

Les investissements faits dans le cadre du budget de 2019 nous aideront à faire avancer l’important travail de réconciliation, pour le bien des peuples autochtones et de tous les Canadiens.

Une eau qui est potable

Tout le monde au Canada devrait avoir un accès à une source d’eau potable. Depuis 2015, le gouvernement a investi près de 2 milliards de dollars dans la construction de nouveaux réseaux publics d’alimentation en eau dans les communautés des Premières Nations, de même que dans la réparation et la modernisation des systèmes actuels. Depuis, plus de 80 avis d’ébullition de l’eau à long terme ont pu être levés, et le gouvernement est sur la bonne voie pour éliminer tous les avis d’ici mars 2021.

Dans le cadre de son budget de 2019, le gouvernement poursuit ses efforts en annonçant qu’il consacre 739 millions de dollars supplémentaires sur cinq ans, et 184,9 millions par année par la suite, aux réparations urgentes des réseaux d’aqueduc à risque et à la formation d’opérateurs de l’alimentation en eau ainsi qu’à d’autres programmes de soutien. Cela, afin que les communautés des Premières Nations puissent exploiter et entretenir de manière efficace leurs réseaux publics d’approvisionnement en eau potable.

De meilleurs services pour les enfants des Premières Nations et des Inuits

Le Principe de Jordan aide à veiller à ce que les enfants des Premières Nations puissent accéder aux services de santé, aux services sociaux et aux services d’enseignement dont ils ont besoin, et ce, en temps opportun. En 2016, le gouvernement a adopté une nouvelle approche relativement à la mise en œuvre du Principe de Jordan afin de réduire les écarts entre les services offerts aux enfants des Premières Nations et les services offerts aux autres enfants partout au Canada.

Afin d’aider tous les enfants issus des Premières Nations et Inuits à accéder aux services sociaux dont ils ont besoin, dans le cadre de son budget de 2019, le gouvernement propose :

Préserver, promouvoir et revitaliser les langues autochtones

La restitution des langues et des traditions culturelles autochtones constitue une partie essentielle à la reconnaissance de l’identité des peuples autochtones et au renforcement de leurs communautés. C’est la raison pour laquelle le gouvernement s’engage à adopter une loi sur les langues autochtones qui sera élaborée en collaboration avec les peuples autochtones et dont le but sera la restitution, la revitalisation, la conservation et le renforcement des langues autochtones.

Afin de soutenir la mise en œuvre du projet de loi sur les langues autochtones, le budget de 2019 comprend un investissement de 333,7 millions de dollars sur cinq ans, et de 115,7 millions par année par la suite, en vue de soutenir les projets de revitalisation des langues autochtones ainsi que le projet de Bureau du commissaire aux langues autochtones.

Des communautés autochtones saines, sécuritaires et résilientes

Dans le budget de 2019, le gouvernement prévoit aussi des investissements qui permettraient :

Soutenir les priorités des Premières Nations

Dans le budget de 2019, le gouvernement propose d’importants investissements visant à faire avancer les priorités soulevées par les Premières Nations, y compris :

Soutenir les priorités des Inuits

Grâce à la mise sur pied du Comité de partenariat entre les Inuits et la Couronne, l’Inuit Tapiriit Kanatami et le gouvernement du Canada ont travaillé de concert pour faire avancer les priorités importantes pour les Inuits, comme l’élimination de la tuberculose dans l’Inuit Nunangat, la création d’une enquête permanente sur la santé des Inuits et les mesures visant le surpeuplement des logements. Dans le cadre du budget de 2019, le gouvernement fournit 286,2 millions de dollars sur cinq ans afin d’élargir la portée des activités qui connaissent du succès et de prendre des mesures dans de nouveaux domaines, notamment :

  • 125,5 millions de dollars sur dix ans pour une stratégie sur l’éducation postsecondaire dirigée par les Inuits;
  • 50 millions de dollars sur dix ans, pour continuer le travail important de la Stratégie nationale de prévention du suicide chez les Inuits;
  • 220 millions de dollars sur cinq ans afin de fournir des services sociaux et de santé importants aux enfants inuits;
  • le soutien d’une approche fondée sur les distinctions relatives aux projets de revitalisation des langues autochtones à l’aide d’un financement de 333,7 millions de dollars sur cinq ans, et de 115,7 millions par année par la suite, en vue de préserver, de promouvoir et de revitaliser ces langues, y compris l’inuktitut et l’inuvialuktun;
  • jusqu’à 100 millions de dollars pour établir un Fonds de croissance autochtone en vue d’encourager davantage les investissements par les institutions financières autochtones dans les entreprises dirigées par des personnes autochtones, y compris les entrepreneurs inuits.

Soutenir les priorités de la Nation métisse

En 2017, le gouvernement du Canada et la Nation métisse ont signé l’Accord entre le Canada et la Nation métisse. Dans cet accord, les deux parties ont convenu de travailler de concert à l’avancement des objectifs stratégiques conjoints et de réaliser de véritables progrès en vue d’améliorer les résultats socioéconomiques des peuples métis. Dans le cadre de son budget de 2019, qui s’appuie sur les investissements importants qui ont déjà été réalisés à l’appui des priorités de la Nation métisse dans les secteurs du logement, des compétences et de la formation, de l’apprentissage et de la garde des jeunes enfants, et de la capacité de gouvernance, le gouvernement maintient ces progrès destinés à la Nation métisse, notamment :

  • 362 millions de dollars sur dix ans afin d’appuyer une stratégie d’éducation postsecondaire dirigée par la Nation métisse;
  • 30 millions de dollars afin de reconnaître la contribution des anciens combattants métis aux efforts déployés pendant la Seconde Guerre mondiale et de commémorer les sacrifices et les réalisations de tous les vétérans métis;
  • le soutien d’une approche fondée sur les distinctions relatives aux projets de revitalisation des langues autochtones à l’aide d’un financement de 333,7 millions de dollars sur cinq ans, et de 115,7 millions par année par la suite, en vue de préserver, de promouvoir et de revitaliser langues autochtones, y compris le michif, la langue traditionnelle des Nations métisses;
  • 50 millions de dollars sur cinq ans pour augmenter le financement des sociétés métisses de financement afin qu’elles soutiennent les entreprises en démarrage de même que le développement des petites et moyennes entreprises de la Nation métisse, et jusqu’à 100 millions de dollars pour établir un Fonds de croissance autochtone en vue d’encourager davantage les investissements par les institutions financières autochtones dans les entreprises dirigées par des personnes autochtones, y compris les sociétés métisses de financement.

Faire avancer la réconciliation avec les peuples autochtones (545kb)

Pour consulter un fichier PDF (format de document portable), votre ordinateur doit avoir un lecteur PDF. Si vous n'en avez pas déjà un, il existe de nombreux lecteurs PDF que vous pouvez télécharger gratuitement ou acheter dans Internet.

Date de modification :