Sélection de la langue

Recherche

Une approche d’équipe pancanadienne pour lutter contre la COVID-19 : Soutien aux provinces, aux territoires, aux municipalités et aux communautés autochtones

Appuyer les provinces et les territoires

Alors que le Canada est confronté à la deuxième vague de COVID-19, le gouvernement du Canada continue de collaborer avec les provinces, les territoires, les municipalités et les communautés autochtones pour s’assurer que les Canadiens restent en sécurité et en santé. Il s’agit notamment d’obtenir des vaccins, d’intensifier le dépistage et la recherche des contacts et de veiller à ce que nous soyons en mesure de lutter contre le virus. Il s’agit d’un effort d’équipe pancanadien. Le gouvernement fédéral a fourni plus de 8 $ sur chaque tranche de 10 $ dépensés au Canada pour lutter contre la COVID-19 et soutenir les Canadiens. À ce jour, l’aide directe mise à la disposition des provinces et des territoires s’élève à plus de 24 milliards de dollars.

L’Accord sur la relance sécuritaire

Doté d’une enveloppe de 19,9 milliards de dollars, l’Accord sur la relance sécuritaire, tel qu’adopté par les premiers ministres du pays, a été conçu pour traiter les problèmes les plus urgents en matière de santé et de sécurité des Canadiens. Il visait en particulier à accroître la capacité de dépistage et de recherche des contacts dans l’ensemble des provinces et des territoires. Il a également contribué à l’acquisition d’équipement de protection individuelle (EPI) pour aider nos travailleurs essentiels et protéger les personnes les plus vulnérables, comme les aînés.

L’Accord sur la relance sécuritaire a permis à lui seul d’accroître le soutien fédéral à la santé pour les provinces et territoires de plus de 23 % par rapport aux montants du Transfert canadien en matière de santé de l’exercice précédent.

Investissements fédéraux de soutien aux soins de santé
Chart 1.4

Municipalités

Les municipalités fournissent des services de première ligne et ont besoin d’un soutien pour prendre les précautions appropriées afin de minimiser la propagation de la COVID-19 et de gérer les espaces publics et les services essentiels, comme le transport en commun. Dans le cadre de l’Accord sur la relance sécuritaire, le gouvernement du Canada verse 2 milliards de dollars pour aider les municipalités à assumer les coûts de fonctionnement face à la COVID-19, ainsi qu’une contribution supplémentaire de 2,4 milliards de dollars pour le transport en commun. Les gouvernements provinciaux et territoriaux feront correspondre le montant de l’aide fédérale au montant des investissements effectués au cours du présent exercice financier.

Renseignements supplémentaires sur l’Accord sur la relance sécuritaire.

Aider les provinces et les territoires à protéger les foyers de soins de longue durée et les autres établissements de soins de soutien

Les éclosions dévastatrices de COVID-19 dans les foyers de soins de longue durée ont mis en évidence les lacunes en matière de normes et de soins pour nos plus vulnérables. Tragiquement, une grande majorité des décès dus à la COVID‑19 se sont produits dans les établissements de soins de longue durée et les résidences pour personnes âgées. Au printemps, les femmes et les hommes des Forces armées canadiennes ont été déployés dans 54 établissements de soins de longue durée touchés au Québec et en Ontario.

Dans le cadre de l’Accord sur la relance sécuritaire, le gouvernement fédéral a investi 740 millions de dollars pour aider les provinces et les territoires à répondre aux besoins immédiats de leurs populations vulnérables, y compris les personnes qui reçoivent des soins de longue durée. Le gouvernement fédéral a aidé les provinces et les territoires à lutter contre les éclosions dans les établissements de soins de longue durée en leur fournissant de l’équipement de protection individuelle, en assurant la recherche des contacts et en octroyant plus de 39 millions de dollars pour une aide directe par l’intermédiaire de la Croix-Rouge canadienne.

Nouvelles normes nationales

Les personnes âgées méritent d’être en sécurité, d’être respectées et de vivre dans la dignité. Afin de veiller à ce que nos aînés et ceux qui reçoivent des soins vivent dans des conditions sûres et dignes, le gouvernement fédéral collaborera avec les provinces et les territoires pour établir de nouvelles normes nationales en matière de soins de longue durée.

Investissements proposés

Soutien aux écoles

Dans la foulée de l’Accord sur la relance sécuritaire, le gouvernement fédéral fournit jusqu’à 2 milliards de dollars aux provinces et aux territoires par l’intermédiaire du Fonds pour une rentrée scolaire sécuritaire. Le Fonds offre le soutien complémentaire dont les provinces et les territoires ont besoin alors qu’ils collaborent avec les conseils scolaires locaux pour assurer la sécurité des élèves et des membres du personnel tout au long de l’année scolaire. Par exemple, le Fonds aide les provinces et les territoires à investir dans des espaces d’apprentissage adaptés, à améliorer la ventilation, à accroître la propreté et l’hygiène des mains, ainsi qu’à acheter de l’équipement de protection individuelle et des produits de nettoyage.

Le retour des enfants canadiens à l’école a donné lieu à une transmission de la COVID-19 qui demeure faible dans la plupart des écoles et des centres de garde des enfants.

Investissements à ce jour

Vers un système pancanadien d’apprentissage préscolaire et de garde des enfants

Investir dans des services de garde d’enfants accessibles et de qualité n’est pas seulement bon pour les familles, c’est aussi une bonne chose sur le plan économique. Cela permet aux enfants de prendre un bon départ dans la vie et cela permet aussi aux parents, en particulier aux mères, d’obtenir le soutien nécessaire pour conserver un bon emploi et subvenir aux besoins de leur famille. En septembre, le nombre de mères qui travaillaient moins de la moitié de leurs heures habituelles pour des raisons très probablement liées à la COVID-19 était de 70 % supérieur à celui de février, comparativement à 24 % chez les pères.

Les fournisseurs de services de garde ont été particulièrement touchés par la pandémie de COVID-19. Le confinement initial a entraîné la fermeture de la plupart des centres de garde d’enfants du pays. En dépit de la réouverture de l’économie, la mise en œuvre de nouvelles pratiques de santé publique et le retour inégal des enfants dans les centres de garde ont entraîné des difficultés financières pour de nombreux fournisseurs et ont rendu plus précaire le travail de plus de 200 000 éducateurs de la petite enfance et travailleurs sociaux dans l’ensemble du pays.

Le moment est venu de faire des investissements durables et à long terme pour que chaque famille canadienne ait accès à des services de garde d’enfants de qualité, abordables et inclusifs. Dans un premier temps, le présent Énoncé économique de l’automne annonce des investissements précoces clés pour jeter les bases d’un système de garde d’enfants pancanadien, ainsi que l’engagement du gouvernement à travailler en partenariat avec les provinces, les territoires et les peuples autochtones.

 

Investissements proposés

Soutien des entreprises pour une réponse solide en matière de santé publique

Il n’y a pas de choix possible entre notre santé et l’économie. Pour aider les gens à surmonter cette crise, le gouvernement fédéral a pris des mesures visant à soutenir les entreprises afin que les administrations de partout au pays puissent prendre les meilleures décisions en matière de santé publique. Des programmes comme la Subvention salariale d’urgence du Canada ont contribué à protéger plus de 3,9 millions d’emplois, tandis que le Compte d’urgence pour les entreprises canadiennes a aidé plus de 790 000 petites entreprises et organismes à but non lucratif à affronter cette tempête. La nouvelle Subvention d’urgence du Canada pour le loyer aidera les entreprises touchées à payer leur loyer et les intérêts de leur hypothèque, et la mesure de soutien en cas de confinement permettra aux entreprises admissibles qui doivent restreindre considérablement leurs activités en raison d’une ordonnance de santé publique d’obtenir une aide supplémentaire pour couvrir leurs dépenses admissibles.

Investissements proposés

Fonds d’aide et de relance régionale

Les entreprises, les travailleurs et les communautés des quatre coins du pays ont été touchés par la COVID-19. Pour aider les entreprises qui ne peuvent avoir accès à d’autres programmes fédéraux de soutien liés à la pandémie, le gouvernement a créé le Fonds d’aide et de relance régionale, qui fournit un financement important par l’intermédiaire des agences de développement régional du Canada.

Une nouvelle approche du développement régional dans l’Ouest canadien

Afin de mieux adapter l’aide aux entreprises de l’Ouest canadien, en reconnaissance de la diversité de ses économies régionales, le gouvernement propose de créer des agences de développement régional distinctes pour la Colombie‑Britannique et les Prairies, en ajoutant une nouvelle et septième agence de développement régional pour la Colombie-Britannique. Des détails supplémentaires et des investissements suivront.

Investissements proposés

Soutien aux communautés autochtones et du Nord

Les communautés autochtones et du Nord ont travaillé avec diligence pour maîtriser la propagation du virus. Le gouvernement reconnaît que les communautés autochtones et du Nord sont confrontées à des défis particuliers pour répondre à la pandémie, notamment une incidence plus élevée de vulnérabilités préexistantes en matière de santé, des difficultés d’accès à une alimentation saine et aux services de santé, ainsi que des conditions de vie surpeuplées qui rendent difficile la distanciation physique. Le gouvernement du Canada apporte un appui aux communautés par le biais du Fonds de soutien aux communautés autochtones. De nombreuses communautés du Nord sont également confrontées à des difficultés pour faire face à la pandémie.

Investissements proposés

Un soutien important aux provinces et aux territoires

Le gouvernement a déjà annoncé une aide directe aux provinces et territoires, et plus de 24 milliards de dollars ont été mis à leur disposition jusqu’à présent. Cette somme s’ajoute aux fonds régulièrement versés aux provinces et aux territoires dans le cadre des principaux transferts et accords bilatéraux, qui se chiffrent au total à plus de 85 milliards de dollars en 2020-2021. En outre, les assiettes fiscales provinciales et territoriales profitent d’un soutien fédéral sans précédent à l’économie, ce qui devrait augmenter les recettes fiscales provinciales et territoriales d’environ 17 milliards de dollars.

Moderniser le Programme de stabilisation fiscale

Le gouvernement fédéral a l’intention d’introduire des modifications législatives et réglementaires pour réformer le Programme de stabilisation fiscale afin d’offrir un filet de sécurité plus efficace aux provinces qui font face à une baisse exceptionnelle de leurs recettes. Cela devrait se traduire par une aide supplémentaire de plusieurs milliards de dollars aux provinces pour 2020-2021, selon les perspectives provinciales actuelles.

Modifications proposées au Programme de stabilisation fiscale

Renseignements supplémentaires

Signaler un problème sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, s’il vous plaît contactez-nous.

Date de modification :